Test d’un tirage tableau photo chez Saal Digital [Mise à jour]


Comme testé précédemment avec Saal-Digital, je vais tester un tirage photo cette fois-ci.

Le test:

Comme pour le livre photo, tout se fait dans leur application, Windows ou Mac. Pas d’application Linux proposée. 

C’est la même application pour tous leurs services . Une fois que vous avez choisi les tableaux photos, vous est proposé un choix assez large, allant du tirage sur plaque d’aluminium, PVC, sous plaque de plexiglas, ou encore des toiles, et autres supports…

J’ai choisi de tester leur tirage sur plaque Alu-Dibond Butlerfinish. Il s’agit d’un tirage sur panneau composite aluminium de 3 mm d’épaisseur (brossé), brillante, très qualitative selon leur annonce, et s’adaptant particulièrement bien aux tirages Noir et Blanc.

Voici la photo que j’ai choisi de tirer:

Une photo noir et blanc, comme conseillée, que j’affectionne particulièrement et que je vais faire tirer en 40cm x 60cm.

Cette fois ci, comme il s’agit d’un tirage et non d’un livre, les options sont beaucoup plus simples et beaucoup moins nombreuses. Savoir quel système d’attache allez vous choisir? Ajout de texte si vous le souhaitez. 

Tout comme le livre vous avez la possibilité d’utiliser les profils ICC. Encore une fois, je ne l’ai pas fait, le grand public ignorant parfaitement ces solutions.

Pour la commande, tout se passe dans l’application, de la création du compte au paiement, et l’envoi à leur service de production. 

La livraison, de la commande du 27 février 16h, à l’envoi confirmé le 1er mars, puis la réception le 4 mars, a pris 6j en tout.

Conclusion:

Tout d’abord l’emballage est bien réalisé. Votre tirage sera bien protégé, même si certains labo pro font des emballages de meilleure qualité, ce n’est pas le même prix non plus. Quoi qu’il en soit, pour ma part, ce type d’emballage est parfaitement suffisant, et tout arrive à bon port sans aucun problème.

Le problème est ailleurs. C’est le butlerfinish. Ils disent aspect métallique, ce n’est pas vraiment aspect métallique, c’est aspect METALLIQUE DE CHEZ METALLIQUE. Une plaque d’alu brossée dont les blancs de votre photo sont aluminium (donc GRIS). J’attendais un tirage aspect métallisé ok, mais j’attendais de mes blancs qu’ils soient blancs, avec une brillance métallisée, et non gris métallisé. Donc je suis déçu. 

Par acquis de conscience, j’ai aussi testé le profil ICC du coup sous photoshop en softproof avec leurs indications, et les blancs restent blancs. Il est donc impossible de se rendre compte du rendu final, et la photo sur le site est trompeuse, car le fond clair autour du visage est clair, très clair, pas gris métallisé.

Pour le reste, la plaque alu dibond:

Elle est découpée proprement, mais des éclats d’aluminium restent encore autour (ceux-ci s’en vont en passant un chiffon) et dans le composite noir (ceux-ci restent).

Et ce n’est pas très joli. Pour avoir fait d’autres tirages sur dibond, c’est la première fois que j’ai ça.

Le tirage en lui même n’est pas mauvais, c’est juste qu’il est impossible de se rendre compte du résultat auparavant. Pour la découpe, oui, le composite noir est quant à lui perfectible, mais cela n’est pas très très important. Ce n’est pas comme cela partout. Cependant, pour un tirage d’exposition, cela ne va pas. 

Pour le support, vendu particulièrement cher par Saal digital (entre 10 ou 20€ en fonction du profilé que vous choisissez), comme je n’ai choisi aucun profilé, je vais le monter chez moi avec 2 accroches cadres pour faire passer un fil, et placer des bouts de bouchons de liège pour faire ressortir du mur. 

Reste enfin l’affichage: 

La finition aluminium pose quelques problèmes: en fonction de l’endroit où vous le placez, cela donne des reflets ou pas, colorés ou pas. C’est fonction de votre éclairage, et la photo devient terriblement sombre si il y a peu de lumière.  

                      

En gros l’aluminium n’est adapté que si vous avez une belle lumière diffuse uniformément répartie sur votre tableau. Sinon, c’est compliqué. 

Je trouve donc cette solution butlerfinish originale mais mal présentée, et peu adaptée à une utilisation en décoration chez soi. Car la difficulté de se rendre compte du résultat final est très problématique, quant au problème de l’exposition à la lumière, ce n’est pas négligeable non plus. 

Du coup, je n’ai pas testé mais peut être que leur aluminium dibond NON BUTLERFINISH aurait été la bonne solution.

Pour:

  • emballage, et protection correcte
  • aluminium très « aluminium » 
  • délai de production
  • système de fixations au choix

Contre:

  • rendu impossible à prévoir
  • les blancs deviennent aluminium
  • profil ICC ne rend pas la réalité
  • découpe pas assez soignée
  • difficile de trouver un éclairage bien adapté dans une pièce non adaptée
  • systèmes de fixations chers 

Pour ce test d’aujourd’hui, tirage 40x60cm sur Aluminium Dibond Butlerfinish. Not approved.

 

 

Suite à cet article, Saal Digital m’a proposé de refaire une réclamation et m’ont proposé de refaire le tirage, mais sous un autre format: j’ai donc pris le Dibond classique.

Et comme prévu, cette fois ci, le tirage est ok. Non seulement les bords sont parfaits, sans éclat d’aluminium dans le composite, et pas de problème aussi flagrant pour l’éclairage. cette fois ci les blancs sont blanc. Les noirs manquent un peu de densité mais sont suffisamment profond pour ce type de tirage. 

Dans ces conditions, le tirage Dibond classique est approuvé

 

Conclusion: tirage Dibond OK, mais pas le Dibond butlerfinish

Lien vers le site Saal Digital

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *